L’Organisation mondiale de la santé a adopté une définition de la santé sexuelle :

La santé sexuelle fait partie intégrante de la santé, du bien-être et de la qualité de vie dans leur ensemble.

C’est un état de bien-être physique, émotionnel, mental et social en relation avec la sexualité, et non pas simplement l’absence de maladies, de dysfonctionnements ou d’infirmités.

La santé sexuelle requiert une approche positive et respectueuse de la sexualité et des relations sexuelles, ainsi que la possibilité d’avoir des expériences sexuelles agréables et sûres, sans contrainte, discrimination et violence. Pour atteindre et maintenir un bon état de santé sexuelle, les droits sexuels de tous les individus doivent être respectés et protégés.

L'actualité et les événements

Quizz

Qu’est-ce que le Safe Sex ?

Un quizz en questions
Commencer

Ressources à télécharger

La santé sexuelle en chiffres

Tous les chiffres

Vos questions, nos réponses

J’ai une infection sexuellement transmissible. Si j’arrête d’avoir des rapports sexuels pendant quelques semaines, est-ce que l’infection se guérira ?

Non, la plupart des IST ne guérissent pas seules, il est important de se faire soigner. Surtout qu’il existe des traitements efficaces contre les IST qui évitent de les transmettre et stoppent leur évolution. Attention, si l’IST n’est pas soignée, elle peut provoquer des complications difficiles à traiter et entraîner des séquelles.

Est-ce que je peux attraper le sida si je le suce ?

Il y a un risque si le partenaire est séropositif, et ce risque augmente s’il y a eu une éjaculation dans la bouche. Le risque est également plus important s’il y a des problèmes dans la bouche (angine, plaies, lésions …). Se laver la bouche après la fellation ne permet pas de limiter une contamination éventuelle.

Est-ce que je peux tomber enceinte s’il y a juste eu un début de pénétration ?

Le risque d'être enceinte existe si aucun moyen de contraception (pilule, préservatif, …) n’est utilisé. De plus, il y a un risque d’attraper une infection sexuellement transmissible (le VIH /SIDA y compris). Le préservatif est le seul moyen efficace et contre une grossesse, et contre les IST et le VIH/SIDA.

Est-ce que le moustique peut me transmettre le VIH/SIDA s’il a piqué un séropositif avant ?

NON. Le moustique injecte sa salive, et non le sang qu’il aurait prélevé chez une autre personne. De plus, le VIH ne survit pas dans le moustique, il est détruit par l’estomac de l’insecte. Aussi, il ne reste pas assez de sang sur la trompe du moustique pour qu’il puisse transmettre le VIH d’une personne à l’autre.

Il/elle me dit qu’il/elle n’a pas le VIH. Comment est-ce que je peux en être sûr(e) ?

Il ne suffit pas de se sentir en forme, sans symptômes de maladie, de ne pas coucher avec n’importe qui, d’être marié ou en couple, d’avoir fait un test la semaine passée, etc. pour pouvoir affirmer qu’on n’a pas le VIH.

Tant que je ne suis pas sûr(e) j’utilise un préservatif à chaque fois.

Si je me mets en couple stable, je peux envisager de ne plus mettre de préservatif à condition de respecter les points suivants :

  • On a tous les deux fait un test de dépistage qui est négatif et on n’a pas pris de risque depuis 6 semaines au moins ;
  • On a des rapports sexuels sans préservatif qu’entre nous deux ;
  • S’il y a des rapports sexuels hors couple, un préservatif est utilisé.

Est-ce que je prends des risques à embrasser une personne contaminée par le VIH ?

Aucune personne n’a jamais été infectée par un baiser, ni sur la joue, ni sur la bouche, même long, même avec la langue.

Posez votre question.

Les données à caractère personnel qui sont collectées dans ce formulaire « vos questions, nos réponses » servent à contacter le référent de l’Agence Sanitaire et Sociale de la Nouvelle-Calédonie susceptible de vous répondre et à compléter la Foire aux questions, sans mention de l’auteur. Elles sont anonymisées et conservées pour un traitement statistique. Pour plus d’éléments relatifs aux données personnelles, vous pouvez contacter dpo@ass.nc.