Questions - Réponses

Posez votre question.

Les données à caractère personnel qui sont collectées dans ce formulaire « vos questions, nos réponses » servent à contacter le référent de l’Agence Sanitaire et Sociale de la Nouvelle-Calédonie susceptible de vous répondre et à compléter la Foire aux questions, sans mention de l’auteur. Elles sont anonymisées et conservées pour un traitement statistique. Pour plus d’éléments relatifs aux données personnelles, vous pouvez contacter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
Est-il possible de faire un frottis pendant la grossesse ?
Thématique : Cancer du col de l'utérus

La grossesse est souvent l’occasion pour les femmes d’avoir un meilleur suivi gynécologique. Un frottis vous sera proposé si votre précédent examen date de plus de trois ans. Il n’y a aucune contre-indication et aucun risque à réaliser un frottis durant la grossesse.

J’ai eu une hystérectomie (ablation de l’utérus), est ce que je dois continuer à faire des frottis de dépistage ?
Thématique : Cancer du col de l'utérus

Il existe plusieurs types d’hystérectomie, elle peut être partielle ou totale. Si le cancer du col de l’utérus est la cause de l’hystérectomie, il est nécessaire de maintenir un frottis du fond vaginal. Cependant, si une maladie du col n’est pas la cause de l’ablation, le frottis n’est plus nécessaire. Surtout n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de santé.

Est-il nécessaire de faire des frottis si on est vacciné contre le virus HPV ?
Thématique : Cancer du col de l'utérus

La protection du vaccin n’est pas complète. Il est donc primordial de maintenir le dépistage par frottis tous les trois ans.

Est-il nécessaire de poursuivre le frottis de dépistage après la ménopause ?
Thématique : Cancer du col de l'utérus

Même après la ménopause, il est recommandé de faire un frottis tous les trois ans. En Nouvelle-Calédonie en 2015, près d’un cas de cancer sur deux s’est déclaré après 50 ans.